Euro-Med Monitor in Syria

-Après le déclenchement de la guerre civile en Syrie en 2011, le conflit armé s'est intensifié à mesure que le gouvernement intensifiait ses attaques et commençait à utiliser des armes de plus en plus meurtrières et aveugles, aboutissant à des attaques d'armes chimiques. Les forces gouvernementales et les milices progouvernementales continuent également à torturer les détenus et à commettre des exécutions. La propagation et l'intensification des combats ont conduit à une crise humanitaire grave avec des millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays, ou cherchant refuge dans les pays voisins. Toutes les parties impliquées dans les combats étaient responsables des violations généralisées, y compris le fait de cibler des civils avec de l'artillerie, les enlèvements et les exécutions.

Euro-Med Monitor calls on Europe to protect refugees from racism, notes that repatriation attempts are alarming

UN: Euro-Med Monitor and GIWEH deliver two documents on Israel's West Bank checkpoints, veto misuse on Syria

Yarmouk Camp.. The Abandoned Pain

At a press conference: Euro-Med Monitor presents findings of investigation into violations in Yarmouk Camp

Syria: The international community bears responsibility for Douma chemical attack

After 7 Years of Conflict: Euro-Med Monitor delivers report to OHCHR reviewing situation of Syria’s Palestinians

Decline of UNRWA services, consequences will be catastrophic

Syrians denied asylum faced death or torture following return to Syria

SN4HR and Euro-Med Monitor: The situation in East Ghouta requires a decisive resolution from the Security Council

New Report: Decline of UNRWA services, consequences will be catastrophic