Genève - La famille de l'Observatoire Euro-Med, ainsi que tous les défenseurs des droits de l'Homme dans le monde entier, sont dans un grand état de choc suite à l'assassinat impitoyable  de Jo Cox aujourd'hui.  

 

   Aujourd'hui, nous avons perdu un cœur qui battait pour nous   

Nous connaissions Jo, une grande femme compatissante qui a consacré sa vie à la fois à son pays et aux personnes de tous les secteurs de la société. Elle se consacrait à éclairer tous les cœurs humains afin qu'ils ressentent pour l' «autre», à nous encourager à vivre à la hauteur de nos promesses et à changer le monde en mieux-à s'opposer fermement contre le racisme et la discrimination où qu'ils soient. Elle croyait qu'une communauté pouvait être grande grâce à sa diversité, et être toujours unie.

Jo Cox n'a ménagé aucun effort pour défendre les droits de l'Homme et la liberté dans le monde entier. Elle a eu un long et honorable parcours dans la défense des droits des minorités et des peuples opprimés, principalement les victimes de la guerre civile syrienne et les Palestiniens sous occupation.

Nous, la famille de l'Observatoire Euro-Med, présentons à ses proches nos plus sincères condoléances.

Aujourd'hui, nous avons perdu un cœur qui battait pour nous. Mais elle n'est pas morte en vain. On se souviendra toujours de Jo avec beaucoup de gratitude pour son dévouement continu aux personnes et sa passion, son honnêteté et ses principes écrasants qui continueront à nous inspirer.