Genève -  Au cours de sa 36e session, l'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme et ACI ont attiré l'attention du CDH sur certaines violations graves auxquelles les Yéménites sont soumis dans le constant conflit, où de diverses parties commettent des crimes de guerre.

 

   La coalition dirigée par l'Arabie Saoudite n'a pas tenu compte des principes de discrimination et de proportionnalité dans cinq frappes aériennes menées au Yémen au cours des deux derniers mois, tuant 39 civils, dont 26 enfants   

Mahmoud Jawad, le Conseiller d'exploitation d'Euro-Med

 

"La coalition dirigée par l'Arabie Saoudite n'a pas tenu compte des principes de discrimination et de proportionnalité dans cinq frappes aériennes menées au Yémen au cours des deux derniers mois, tuant 39 civils, dont 26 enfants", a déclaré Mahmoud Jawad, le Conseiller d'exploitation d'Euro-Med.

Les deux organisations ont déclaré que ces attaques aériennes menées par la coalition arabe depuis deux ans ont souvent ciblé des zones civiles, notant qu'en 2016, 60% des enfants ont été tués ou blessés par des raids aériens effectués par la coalition arabe.

La coalition dirigée par l'Arabie Saoudite a échoué à maintes reprises à enquêter indépendamment sur les violations des lois de la guerre au Yémen, en plus d'empêcher les organisations de défense des droits humains d'atteindre les zones contrôlées par Houthi, ce qui porte atteinte aux efforts du CDH pour établir une commission d'enquête, a ajouté Jawad.

En revanche, les forces Houthi et Saleh ont commis des violations flagrantes, dont certaines équivalentes à des crimes de guerre. Parmi les violations, il y a eu 41 cas de meurtres prémédités, plus de 300 cas de disparition forcée dont 19 enfants, en plus du recrutement de 71 autres enfants.

Euro-Med et ACI ont conclu en demandant au Conseil des droits de l'Homme de réagir sérieusement aux violations constantes au Yémen, d'accélérer l'envoi d'une commission d'enquête indépendante sur les violations et d'exhorter le Conseil de sécurité à soumettre le profil des violations en cours au Yémen à la Cour pénale internationale.