Gaza - Un programme de formation sur la gestion de projet d’une durée de 20 jours a été conclu le 30 octobre 2018, sur deux mois, dans le cadre du projet de de leadership féminin d'Euro-Med.
 

   La formation ne se limitait pas à couvrir la théorie, elle comprenait également des applications pratiques sur tous les sujets abordés au cours de la formation   

Areej al-Saqqa, responsable administrative et financière d’ILF.

 

La formation faisait partie du programme «Renforcement des capacités des institutions locales», qui vise à développer et à renforcer les capacités de cinq institutions locales de différentes zones de la bande de Gaza dans le cadre de la deuxième phase du projet «Incubateur de leadership féminin», financé par la Fondation suédoise Kvinna till Kvinna, et soutenue par Rahma Austria.

Les cinq institutions cibles ont reçu une formation approfondie sur divers sujets, notamment la rédaction de propositions de projet, la conception de la proposition, l’établissement du budget, l’identification des besoins, la sélection du financement approprié et le choix entre les mécanismes de mise en réseau disponibles pour contacter les responsables concernés, ainsi que les institutions locales et internationales intéressées.

La formation ne se limitait pas à couvrir la théorie, elle comprenait également des applications pratiques sur tous les sujets abordés au cours de la formation, notamment la rédaction de propositions de projet et la vérification auprès des consultants du projet, a déclaré Areej al-Saqqa, responsable administrative et financière d’ILF.

Les cinq institutions ont présenté diverses propositions de projets qualitatifs visant à améliorer la position des femmes dans les différents groupes d’âge des zones marginalisées, notamment un projet visant à éduquer les femmes en matière de harcèlement en ligne et de chantage. Un autre projet visait à former les femmes sourdes à la création d'emplois en ligne, et un troisième à offrir un soutien psychosocial aux femmes atteintes d'un cancer du sein, a ajouté al-Saqqa.

Les participants retenus ont reçu des certificats de participation à la session de formation finale, qui comportait une discussion entre les institutions participantes et les représentants d’ILF, qui portait sur les avantages et les inconvénients de la formation, et  ont examiné un certain nombre de propositions qui pourra être  pris en compte lors des prochaines activités du projet.

Les participants ont également exprimé le besoin d'un suivi plus détaillé des problèmes liés à la gestion, y compris la rédaction de la proposition de projet et d'autres questions financières.


Haitham Abu Tair, l'un des participants, s'est dit très satisfait de la formation, ajoutant que celle-ci constituait un ajout très important à son expérience. "Cela m’a aidé à développer mes compétences de manière pratique et adaptéepour le travail institutionnel."  A déclaré Abu Tair.

Le personnel de l’ILF a effectué des visites de suivi et une évaluation des institutions bénéficiant de la formation afin d’évaluer les propositions de projet qu’il avait soumises et a fourni les conseils et observations nécessaires aux équipes participantes avant le début de leurs projets d’ici la fin de l’année.
Chacune des institutions participantes recevra une subvention financière dans le cadre de l’ILF pour mettre en œuvre leurs propositions de projet après évaluation.

En janvier, l'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme a lancé la deuxième phase du projet «Incubateur de leadership féminin», qui vise à renforcer l'autonomie des femmes palestiniennes dans la bande de Gaza, à promouvoir l'égalité des sexes et à encourager l'intégration des femmes dans le système de leadership communautaire en formant le personnel des ONG et des organisations locales, en incluant des femmes en tant que chefs d’équipe travaillant à l’amélioration des conditions de vie et de travail des femmes dans les institutions locales et les communautés environnantes.