Genève - L'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme a lancé une campagne, d'une durée d'une semaine, pour soutenir les réfugiés. La campagne comprend la publication des publications de sensibilisation et des rapports sur les situations de réfugiés et leurs réussites, ainsi que la publication d’une pétition mondiale visant à améliorer les systèmes juridiques et pratiques des réfugiés. La campagne comprend également l’annonce du lancement de trois opportunités pour trois réfugiés et appelle tous les défenseurs des droits des réfugiés à interagir avec la campagne et à la diffuser le plus largement possible.
 

   La campagne vise à promouvoir l’opinion publique internationale sur le soutien aux réfugiés en soulignant leur situation dans les pays d’asile   

 

Euro-Med a déclaré que la campagne s’inscrit dans le cadre de la campagne internationale de solidarité avec les réfugiés du monde entier lancée par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), avec la participation de 400 organisations internationales de défense des droits de l’homme. La campagne vise à sensibiliser l'opinion publique aux problèmes des réfugiés et aux obstacles auxquels ils se heurtent dans les pays d'asile, en utilisant le hashtag #WithRefugees, en arabe, en anglais et en français.

La campagne vise à promouvoir l’opinion publique internationale sur le soutien aux réfugiés en soulignant leur situation dans les pays d’asile, en plus de diffuser les histoires de réussite des réfugiés dans les pays d’asile. La campagne vise également à mettre en évidence des modèles positifs dans lesquels les réfugiés pourraient réaliser des réalisations tangibles malgré les circonstances difficiles qu’ils ont vécues.

Euro-Med a appelé toutes les personnes, activistes et organisations défendant les droits des réfugiés à interagir avec la campagne en partageant et en diffusant leurs points de vue pour soutenir les réfugiés, leurs histoires de réussite ou leurs souffrances à l'aide du hashtag de la Campagne mondiale de soutien aux réfugiés (#WithRefugees). Euro-Med a également appelé à ce que les documents qu’elle publiera cette semaine soient partagés et à ce qu’elle signe la pétition sur le soutien aux réfugiés.

"Euro-Med vise, à travers cette campagne, à mettre l'accent sur la responsabilité des États, qu'ils accueillent ou non des réfugiés ou leurs institutions concernées, conformément aux principes de la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants 2016 et aux conventions internationales sur l’asile et migration. " a déclaré Sarah Pritchet, la porte-parole d'Euro-Med.

Pritchett a souligné que le contenu de la déclaration exhortant les États à fournir un lieu sûr aux réfugiés, à alléger la pression sur les pays qui les accueillaient et à promouvoir l'autonomie des réfugiés. Elle a également souligné l’importance de rendre la réinstallation plus largement accessible aux réfugiés dans les pays tiers et de leur permettre de retourner volontairement dans leur pays d'origine en toute sécurité et dignité.

Dans le cadre de sa participation à la campagne, Euro-Med a annoncé le lancement d'un certain nombre de projets liés aux droits des réfugiés, notamment le lancement d'une opportunité pour de nouveaux activistes réfugiés de faire partie de la délégation de l'organisation participant aux travaux du le Conseil des droits de l'homme à Genève. L’opportunité couvrira les frais de logement et de voyage de trois participants, ainsi que la formation nécessaire pour participer aux travaux du Conseil afin d’intervenir lors des séances principales et des séminaires parallèles.

Alaa Barghouthi, chercheur en médias Euro-Med, a déclaré que son organisation a mis en place une salle au sein de sa plateforme sur les droits, "Our Right Blogs" qui sera lancée au début de 2019, afin de couvrir les questions relatives aux réfugiés du point de vue des droits et de mettre en évidence leur rôle dans leurs nouvelles sociétés. Son projet sur les droits de l’homme a fourni un espace aux chercheurs, activistes et défenseurs des droits de l’homme nouvellement arrivés pour exprimer leurs points de vue et leurs opinions sur les problèmes des droits de l’homme auxquels ils sont confrontés dans leur pays et dans leurs nouvelles communautés.

Barghouthi a indiqué qu'Euro-Med publiera un rapport spécial intitulé "Complètement seul!" qui vise à examiner la situation des demandeurs d'asile mineurs non accompagnés, en particulier ceux du Moyen-Orient, en Suisse, les politiques suivies par le gouvernement pour analyser leurs demandes et les difficultés auxquelles ils sont confrontés en tant qu’enfants et en tant que demandeurs d’asile dans le pays.

L’Observatoire a signé une pétition du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) visant à souligner le droit de chaque enfant réfugié à l’éducation, le droit de chaque famille réfugiée à un foyer sûr et le droit de chaque réfugié d’acquérir les compétences qui le qualifient pour travailler afin d’aider à subvenir aux besoins de sa famille. Euro-Med vise à rendre publique cette pétition signée par près de 2 millions de personnes du monde entier.

L'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme a appelé les gouvernements des pays à coopérer pour faire face à la crise des réfugiés, et a appelé les pays d'accueil des réfugiés à leur apporter tout le soutien nécessaire et à garantir le respect de leurs droits garantis par le droit et les traités internationaux. En plus de chercher à réduire les manifestations racistes contre les réfugiés dans certains pays qui soutiennent et encouragent les partis d'extrême droite.