L'Observatoire Euro-Méditerranéenne des Droits de l'Homme annonce la présentation de trois subventions pour participer à un programme de dix jours au sein de  Participer à un programme de 10 jours parmi les activités de l'Observatoire à Genève pour la défense des problèmes des réfugiés, au cours du Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies de 2019. Les trois subventions réparties sur trois dates.  Chacune d’entre elles se déroulera lors de l’une des trois sessions du Conseil, durant : mars, juin et septembre 2019.

Contexte

L'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme est une organisation non gouvernementale à but non lucratif basée à Genève, dispose de bureaux régionaux, d'experts et de représentants en Europe et au Moyen-Orient. Euro-Med cherche à mettre en lumière les groupes de victimes marginalisés et les personnes touchées, à améliorer leur situation humanitaire, les soutenir et à faire des recommandations nécessaires pour faire face aux crises humanitaires et pour aider ceux qui en sont victimes. Les réfugiés sont au centre de l'action d'Euro-Med à travers ses  projets détaillés et ses rapports, cherchant à mettre l’accent sur les abus commis à leur égard au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, ou durant leur voyage à travers la mer Méditerranée pour atteindre l'Europe. Euro-Med mène également des campagnes de plaidoyer en faveur des réfugiés et visant à pousser les pays à améliorer leurs conditions juridiques et leur situation humanitaire.

 

Pourquoi la subvention "Falk" ?

Richard Falk est le président du Conseil d'administration de l'Observatoire Euro-Méditerranéen pour des Droits de l'Homme, professeur de Droit international à l'Université de Princeton, et chercheur universitaire au Centre Orfalea d'études internationales de l'Université de Californie.

Euro-Med a décidé de l'appelé "Falk", en reconnaissance des efforts considérables déployés par Falk en matière de droit international, de relations internationales et de plaidoyer en faveur des personnes vulnérables et marginalisées, en particulier au Moyen-Orient et en Afrique.

Parmi ses efforts, figurait son travail en tant qu'envoyé spécial des Nations Unies pour les droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés, En plus d’écrire et d’aider à la compilation de plus de 20 ouvrages et dizaines d’articles scientifiques sur les droits de l’homme, le droit international et la justice. Falk  a aussi participé aux réunions de plusieurs organisations, dont la Peace Nuclear Age Foundation, il a servi comme Conseiller juridique auprès de la Cour internationale de justice pour les dossiers du Sud-Ouest africain (en particulier l’Éthiopie et le Libéria).

 

Les activités Euro-Med au cours du Conseil des droits de l'homme

• Les représentants d'Euro-Med prononcent des discours officiels lors de la session principale du Conseil des droits de l'homme.
• Euro-Med organise un certain nombre de séminaires sur les droits de l'homme traitant de questions couvertes tout au long de ses travaux.
• L'équipe Euro-Med collabore avec les institutions internationales et assiste à des séminaires et activités organisés lors du Conseil.

 

Ce que la subvention comprend:

Trois des candidats seront sélectionnés pour se rendre à Genève pour 10 jours, lors de la session ordinaire du Conseil des droits de l'homme. Le premier d'entre eux sera choisi pour voyager lors de la première session du Conseil 2019 en mars, le second pour la session de juin et le troisième en septembre.

Cette subvention couvrira les frais de déplacement, d’hébergement, de restauration et de transport.

Les personnes sélectionnées rejoindront l'équipe Euro-Med à Genève pour 10 jours, assisteront au Conseil des droits de l'homme et participeront aux activités Euro-Med sous la supervision de l'équipe Euro-Med.

 

Conditions et qualifications
• Le demandeur doit posséder un permis de séjour dans un pays européen ou un document de voyage lui permettant de se rendre à Genève.
• Le demandeur doit être un réfugié (ayant obtenu le statut de réfugié de l'État dans lequel il réside ou du HCR ou de l'UNRWA).
• Le demandeur doit être âgé de moins de 30 ans.
• Le candidat doit être un spécialiste des droits de l'homme, de la science politique, des médias ou de domaines connexes.
• Le candidat doit avoir une expérience ou une expérience pratique du travail légal ou bénévole pour une période d’au moins 6 mois.
• Le candidat doit maîtriser au moins deux de ces trois langues, l'arabe, l'anglais et le français.

 

Comment puis-je postuler?
Veuillez envoyer votre candidature par e-mail à Geneva@euromedmonitor.org.La candidature doit contenir un CV et sa motivation (500 mots maximum) avant le jeudi 10 janvier 2018.