L’Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme a organisé lundi à Amman-Jordanie un séminaire spécial au cours duquel il a passé en revue les principaux projets et réalisations réalisés au cours de l'année 2018, en présence des chercheurs d'Euro-Med en Jordanie et d’un grand nombre de stagiaires et de personnes intéressées par le travail humanitaire.
 

   Euro-Med continuera de promouvoir la situation des droits de l’Homme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et d'intégrer les jeunes en particulier   

Inas Zayed, la présidente de l'Observatoire Euro-Méditerranéen


Le séminaire, présidé par Inas Zayed, la présidente de l'Observatoire Euro-Méditerranéen, comprenait une présentation détaillée des projets d'Euro-Med tels que le projet "Défenseurs de justice", "Simulation de procès ", le projet ILF et le projet "Nous ne sommes pas des chiffres", ainsi que les projets " Cours d'été pour les droits de l'Homme", "Wiki Rights", "Sensibilisation au droit du travail des jeunes "," Notions relatives aux droits de l'Homme "et le projet "Code de nos droits".

Zayed a examiné en détail les principaux objectifs pour lesquels ces projets ont été lancés et les résultats positifs obtenus par tous les groupes cibles.

Elle a également confirmé qu'Euro-Med continuera de promouvoir la situation des droits de l’Homme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et d'intégrer les jeunes en particulier, pour jouer leur rôle dans la mise en œuvre des objectifs constants d'Euro-Med.

À la fin du séminaire, Euro-Med a annoncé la graduation de la première promotion du programme "Volunteer With Us" en Jordanie, et qui a suivi une intensive formation entre le 1er octobre 2018 et le 31 décembre 2018 sur divers sujets,  notamment le droit international des droits de l'homme et le droit international humanitaire, les mécanismes de surveillance et de documentation des violations des droits de l'homme, une formation pratique à la rédaction des rapports et de communiqués de presse, ainsi que des missions de traduction, de recherche et de rédaction.

Zayed a expliqué que les stagiaires (étudiants, diplômés et des personnes intéressées par les droits de l’homme) ont manifesté un grand intérêt pour divers sujets de formation, à travers l’exécution des tâches qui leur étaient confiées, telles que la recherche sur le terrain, la collecte d’informations sur un sujet spécifique et la rédaction d'une déclaration juridique détaillée.

La présidente de l'Observatoire Euro-Méditerranéen a souligné que l'importance de la formation tient au fait qu'elle contribue à la réadaptation des jeunes en leur fournissant des compétences leur permettant de défendre leurs droits et ceux de leurs communautés, en plus de développer des mécanismes de défense des droits de l'homme dans la région.