Genève - En collaboration avec des experts juridiques internationaux, des représentants de l'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme ont participé à une réunion organisée par le HCDH pour discuter et préparer une note d’orientation à l’intention du personnel du HCDH pour aider les États à harmoniser  la législation nationale avec les normes internationales des droits de l'homme en matière d'égalité des sexes.

   La participation d'Euro-Med à la réunion d'experts fait partie de l'échange d'expertise internationale entre avocats et juges de plusieurs pays   

 

Quinze experts du monde entier, représentant des avocats et des juges de plus de onze pays, ont assisté à la réunion qui s'est tenue pendant deux jours du 21 au 22 mars 2019. Ils ont travaillé ensemble pour préparer la note d'orientation, en particulier sur les droits des femmes et la lutte contre la discrimination fondée sur le sexe.

Enas Zayed, présidente d'Euro-Med, a présenté des exemples de pays du Moyen-Orient, leur expérience de la législation, leur compatibilité avec les normes et conventions internationales et les principes des droits de l'Homme, en particulier sur les droits des femmes et les droits en matière de reproduction, le mariage arrangé et d'autres sujets tels que comme le viol et le mariage forcé.

Présentant un résumé du suivi des lois par Euro-Med dans la région MENA, Zayed a passé en revue les recommandations les plus importantes prises dans ce domaine pour faire correspondre ces lois aux normes internationales.

La participation d'Euro-Med à la réunion d'experts fait partie de l'échange d'expertise internationale entre avocats et juges de plusieurs pays et d'une coopération accrue dans les domaines des droits des femmes et des lois connexes en vue d'améliorer le niveau d'activité dans le domaine des droits de l'Homme dans la région et la sensibilisation juridique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.