Genève - L'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme et Friedrich Ebert Stiftung (FES) ont conclu un projet conjoint visant à intégrer les normes relatives aux droits de l’Homme dans le discours de la presse dans la capitale jordanienne d’Amman, avec la participation de jeunes femmes journalistes.
 

   Le projet constitue la première étape d'une stratégie mise en œuvre par Euro-Med en coopération avec les institutions partenaires afin de créer un journalisme spécialisé dans le domaine des droits de l'Homme   

Enas Zayed, présidente d'Euro-Med


Le projet a duré trois séances de formation en avril, pour un total de 48 heures. Les participants ont reçu une formation approfondie sur le droit international des droits de l’Homme et le droit international humanitaire, ainsi que sur les concepts relatifs aux droits de l’Homme et la façon de les utiliser dans la presse et le discours.

Les réunions ont été consacrées à la législation qui protège les journalistes lors de la couverture de conflits armés, d’affaires pénales internationales, de crimes contre l’humanité et à l’utilisation de la terminologie juridique appropriée pour diffuser des informations.

Le projet vise à renforcer le discours sur les droits de l’Homme au sein de la société jordanienne, a déclaré Enas Zayed, présidente d'Euro-Med, en tant que groupe d’experts en droit et en journalisme, a formé un groupe de femmes à la promotion d’une culture du journalisme responsable et à la sensibilisation aux concepts des droits de l’Homme et aux droits et obligations des journalistes.

Le projet constitue la première étape d'une stratégie mise en œuvre par Euro-Med en coopération avec les institutions partenaires afin de créer un journalisme spécialisé dans le domaine des droits de l'Homme, a ajouté Zayed.

Selon Zayed, cette stratégie vise à mettre en lumière les violations commises contre des civils dans différentes régions et à documenter de manière exhaustive les violations commises, dans le but de se concentrer sur ces questions dans le cadre d'une couverture large de l'actualité.

Les femmes journalistes qui ont bénéficié de ce projet ont déjà lancé des initiatives dans le domaine du journalisme spécialisé dans les droits de l’Homme afin de constituer un noyau de journalisme spécialisé dans le domaine des droits de l’Homme, mettant en lumière diverses violations et exprimant les récits des victimes en utilisant la terminologie juridique appropriée.

Les participants ont déclaré que la formation leur avait permis d'acquérir les compétences nécessaires pour intégrer différentes normes relatives aux droits de l'Homme à la couverture de la presse et au discours. Ils ont souligné la nécessité de reproduire leur expérience afin de produire un matériel de presse complet mettant en lumière les souffrances des civils sur les plans juridique et éthique.

L'importance du partenariat entre l'allemand Friedrich Ebert Stiftung et Euro-Med se reflète dans les objectifs et stratégies communs des deux organisations, qui ont pour objectif commun d'améliorer la situation des droits de l'Homme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.