Introduction

 

Les autorités israéliennes ont intensifié leurs abus contre les Palestiniens vivant à Jérusalem occupée. Juillet 2019 a été témoin des plus grandes opérations de démolition, en une journée depuis 1967, qui ont atteint 11 immeubles de 72 appartements, dans un crime équivalant à un nettoyage ethnique.

Dans le contexte des crimes par balle et des violations du droit à l’intégrité physique, Euro-Med et HUMENA ont documenté au cours de la période considérée la blessure de 7 citoyens, dont un enfant, un journaliste et une personne âgée, dans 5 raids impliquant des tirs et un assaut direct.

Les forces israéliennes ont effectué 43 raids dans les villes et les quartiers de Jérusalem occupée, au cours desquels 102 citoyens ont été arrêtés, dont 19 enfants et trois femmes, dont un enfant et un journaliste.

Ce mois-ci, Euro-Med et HUMENA ont documenté deux incidents reflétant le mépris des autorités israéliennes pour l’enfance, y compris la convocation de Mohammed Rabi' Alayyan, quatre ans,  et de Qais Firas Obeid, six ans, sous prétexte d'avoir jeté des pierres sur les forces israéliennes.

 

Cliquez ici pour lire le rapport