L'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme a lancé la deuxième session du programme "Irrigation des graines ", qui vise à soutenir les initiatives et les institutions de droits de l’homme croissantes au Moyen-Orient et en Europe.

Euro-Med a lancé la première session du programme en 2017, en soutenant 16 institutions internationales et locales de défense des droits de l’homme, ainsi que des dizaines de campagnes en faveur des droits de l’homme, notamment en les soutenant par des actions de lobbying, de plaidoyer, de campagnes médiatiques, de sensibilisation, etc.

   Nous sommes toujours fiers de soutenir toute initiative pour les jeunes comme celle que nous avons vécue à Euro-Med, une graine plantée par un groupe de jeunes pour améliorer leur réalité   

Rami Abdu, président d’Euro-Med


Au cours de la première session du programme, Euro-Med a organisé 23 cours de formation destinés  à des institutions de droits de l’homme en pleine croissance dans plusieurs pays, dont la Palestine, la Turquie et le Royaume-Uni, ciblant plus de 60 militants et défenseurs des droits de l'homme en pleine croissance.

Le programme est l’un des nombreux programmes mis en œuvre par Euro-Med pour reproduire l’expérience de sa propre fondation et de son modèle de travail, par l’intermédiaire de laquelle elle a pu continuer et protéger les droits de milliers de victimes dans les zones de conflit, en autonomisant les jeunes et en établissant des liens en matière de droits de l'homme dans différentes régions du monde.

Le programme comprend la fourniture d’un soutien,  de matériel et de logistique, de consultations et de cours de formation à des dizaines d’initiatives en faveur des droits de l’homme (internationales et locales) en pleine croissance qui fonctionnent avec des budgets limités.

Moath Hamed, le coordinateur général de Skyline International et l’un des bénéficiaires du programme, a déclaré qu’Euro-Med et son équipe ont donné à son organisation la possibilité d’étendre leur travail dans plusieurs pays arabes et européens, en plus de fournir des conseils et un soutien logistique pour la mise en œuvre d’un certain nombre de campagnes médiatiques.

« Nous avons bénéficié du programme en recevant plusieurs cours de formation dans divers domaines, notamment le droit international, le droit humanitaire international, le lobbying, la défense des intérêts, l’administration et d’autres. » Hamed a souligné l’importance du programme pour les militants des droits de l'homme, les entrepreneurs en croissance et les institutions qui ont encore besoin de l’aide des organisations internationales pour survivre et continuer.

Sarah Al-Sheikh, militante libanaise et directrice de HUMENA pour les droits de l'homme et la participation civile, qui a également bénéficié du programme, a déclaré : « Le programme "Irrigation des graines " est une véritable occasion pour des dizaines d’institutions de droits de l'homme en pleine croissance qui ont besoin de participer à des forums internationaux et d’apprendre de l’expérience des autres organisations internationales. »

Nour Naim, Directrice de la Plate-forme internationale pour les ONG travaillant pour la Palestine, a salué les conseils et l'expertise fournis par la plate-forme grâce au programme, ajoutant que cela les avait aidés à progresser dans le processus de lancement et de construction de la plate-forme internationale.

« Nous sommes toujours fiers de soutenir toute initiative pour les jeunes comme celle que nous avons vécue à Euro-Med,une graine plantée par un groupe de jeunes pour améliorer leur réalité», a déclaré Rami Abdu, président d’Euro-Med.

« Depuis le début du soi-disant Printemps arabe, nous nous sommes fixé comme objectif de responsabiliser les jeunes au Moyen-Orient, en particulier dans les territoires palestiniens, et de les pousser à comprendre les mécanismes des droits de l’homme. Nous le faisons au coût le plus bas, d’autant plus que les institutions traditionnelles limitent l’accès à leur travail et coopèrent rarement avec des initiatives de plus en plus nombreuses », a déclaré Abdu.

Le but du programme est de responsabiliser les jeunes arabes et de leur donner des outils pour influencer et provoquer des changements dans leurs pays où les violations et la répression systématique sont pratiquées, et d’accroître le nombre et l’impact des initiatives et des institutions en matière de droits de l'homme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, en particulier dans les zones de conflit comme les Territoires palestiniens, l’Irak, la Syrie et le Yémen. Le programme vise également à former les entrepreneurs et à fournir des consultations juridiques, administratives et financières en vue d’obtenir des résultats efficaces à un coût minimum.

Dans l'année à venir (2020), Euro-Med ciblera un nouveau groupe d’institutions en croissance, les soutiendra en offrant une formation juridique et administrative à leurs gestionnaires et leur apportera un soutien financier et logistique.

Il est à noter qu'Euro-Med ouvrira les candidatures au programme en décembre de cette année, ce qui sera annoncé via son site Web.