Amman - L'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme a signé un accord de coopération avec le Centre des Droits de l’Homme de l’Université du Moyen-Orient en Jordanie, afin de lancer des activités communes de sensibilisation juridique aux droits de l'homme et aux mécanismes internationaux pertinents.

Euro-Med a déclaré que l’accord de coopération prévoit la tenue de séminaires, de formation et de conférences sur le droit international des droits de l’homme et le droit international humanitaire afin de sensibiliser la jeunesse jordanienne.

L’accord de coopération a été signé par le chercheur Omar Abdullah, au nom d’Euro-Med, et Dr. Ahmed Al-lawzi Président adjoint de l’Université, au nom de l’Université du Moyen-Orient. Les deux parties ont convenu de travailler à garantir la transparence, la responsabilité et l’intégrité dans l’utilisation des ressources publiques.

Abdullah a déclaré que l’importance de l’accord réside dans la sensibilisation aux droits de l'homme et aux mécanismes internationaux des droits de l'homme, des droits de qualification et des militants juridiques en ciblant les jeunes diplômés.

Abdullah a confirmé que l'Observatoire Euro-Med et l’Université du Moyen-Orient travailleront par le biais d’activités, pour créer un environnement pour les jeunes afin de renforcer leur connaissance juridique et discuter des questions liées à leurs droits.

« Les activités conjointes consisteront à sensibiliser les jeunes aux conventions internationales signées par la Jordanie et qui sont devenues partie intégrante du système législatif national, en plus de faire la lumière sur les mécanismes internationaux de mettre en évidence les mécanismes internationaux permettant de faire respecter les lois sur les droits de l'homme et d'identifier les avantages juridiques dont jouissent les civils », a déclaré Abdullah.

Ahmed Al-Lawzi, assistant du président de l'Université du Moyen-Orient et doyen de la faculté de droit, a souligné l'importance de la coopération avec Euro-Med pour son rôle actif dans ce domaine. « Bien que nous ayons observé les travaux d'Euro-Med, nous nous sommes félicités de cette coopération, qui est conforme à notre vision, à notre politique et à nos plans stratégiques visant à renforcer les connaissances juridiques des personnes travaillant dans le domaine des droits, et qualifier une génération de diplômés des droits qui est capable de discuter professionnellement des questions juridiques concernant leurs communautés », a ajouté Al-Lawzi.

Euro-Med a indiqué qu'il mettra l'accent sur la législation relative aux droits de l’homme, les organisations internationales, les moyens de créer une ou plusieurs institutions des droits de l’homme pour les jeunes, les mesures juridiques et pratiques à prendre, ainsi que l’identification des diverses structures juridiques.