Genève- Les femmes en Arabie saoudite sont toujours confrontées à des restrictions qui minent les droits fondamentaux qui leur sont garantis au niveau international, malgré les déclarations d’adoption d’une politique ouverte qui les habilite, a déclaré l’Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme, dans un rapport sur la Journée internationale de la femme.

Le rapport indique que l’Arabie saoudite subit une transformation majeure depuis plus de cinq ans en ce qui concerne les droits et libertés publics, en particulier après l’arrivée au pouvoir du roi Salman bin Abdulaziz le 23 janvier 2015. Le pays a par la suite été témoin d’une phase sans précédent de répression et de restrictions qui ont également affecté les femmes.