Euro-Med Monitor a envoyé dimanche soir un urgent mémorandum aux ministres des affaires étrangères de l'Union européenne avant leur réunion consacrée pour discuter de la situation dans la bande de Gaza mardi, appelant les pays de l'UE à faire pression sur Israël pour qu'il cesse son attaque violente et disproportionnée sur la bande.

Le président de l'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme, Dr. Ramy Abdu, a passé en revue les dernières violations israéliennes lors de l'attaque militaire israélienne sur la bande de Gaza, qui a jusqu'à présent tué environ 200 Palestiniens et blessé plus de 1 500 autres.

Dr. Abdu a déclaré que l'armée israélienne a commis, au cours des deux derniers jours, des massacres massifs et systématiques qui ont causé la mort d'environ 80 civils, y compris des membres de familles entières, tués par le bombardement direct de leurs maisons, en plus de la grande destruction de l'infrastructure dans la bande.

Il a également mentionné l'incident qui a visé les familles Al-Kulak et Abu Al-Auf dans la région d'Al-Rimal, et l'incident qui a visé la famille Abu Hatab dans le camp Al-Shati, à l'ouest de la ville de Gaza, car les bombardements ont entraîné la mort de la plupart de ces familles, dont la majorité étaient des femmes et des enfants.

Il a souligné que les avions de guerre israéliens ont effectué des raids sur les maisons susmentionnées sans avertissement ni préavis, causant les plus graves pertes en vies humaines, alors que des personnes sont toujours portées disparues sous les décombres, et que les équipes de secours travaillent pour les récupérer et découvrir leur sort.

Le ciblage des civils par Israël n'est pas un incident aléatoire ou arbitraire, mais plutôt une politique délibérée qui représente une extension de la politique de punition collective qu'il pratique contre les résidents de la bande de Gaza depuis près de 15 ans, représentée par l'imposition d'un strict blocus terrestre, aérien et maritime sur la bande.

Le mémorandum comprend des témoignages recueillis par l'équipe d'Euro-Med Monitor auprès des victimes des raids israéliens sur des installations et des maisons civiles, et passe en revue les détails de leur ciblage à l'intérieur de leurs maisons sans aucun avertissement ou préavis.

Euro-Med Monitor a averti que le silence persistant de la communauté internationale à l'égard des violations israéliennes encourage Israël à continuer à les commettre, et conduit à la perte de plus de civils palestiniens.

A travers ce mémorandum, Euro-Med Monitor a appelé les pays de l'Union européenne à faire pression sur Israël pour qu'il arrête inconditionnellement son attaque sur la bande de Gaza, qu'il cesse de cibler les civils et de détruire les infrastructures de la bande de Gaza.