Territoires palestiniens - Euro-Med Human Rights Monitor a lancé la deuxième phase du projet WikiRights, dans son bureau régional de la bande de Gaza et à l'Université nationale An-Najah de Naplouse, ciblant un nouveau groupe de jeunes hommes et femmes en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Lancé à Naplouse et à Gaza, le projet cible une quarantaine de jeunes hommes et femmes et les engage dans une formation intensive dans les domaines de la recherche et de la documentation, des mécanismes de travail sur Wikipédia pour l'enrichir de contenus relatifs aux droits de l'homme, et des outils pour ajouter et modifier des contenus en arabe et en anglais.

Le premier cycle du projet a été lancé en 2015, dans le but d'enrichir Wikipédia, qui se classe au septième rang mondial en termes de nombre de visiteurs, avec le récit des victimes de violations dans la documentation historique des événements et des crises contemporaines, ainsi que la promotion et le développement du contenu des droits de l'homme dans l'encyclopédie électronique. Le projet vise également à former les défenseurs des droits de l'homme à l'utilisation de l'encyclopédie et à la modification de ses articles.

Euro-Med Monitor a lancé une série de cours de formation dans son bureau régional de la bande de Gaza et à l'Université nationale An-Najah de Naplouse. Les cours s'adressaient aux étudiants universitaires, aux diplômés et aux employés de diverses institutions.

Une fois le cours terminé, le groupe cible travaillera à enrichir l'encyclopédie libre de dizaines d'articles sur les droits de l'homme qui contribuent à faire entendre la voix des victimes et des persécutés dans les zones d'événements et de conflits.

"L'objectif de la formation des jeunes à l'édition et à la modification du contenu de Wikipédia est de donner aux victimes un nouvel outil pour maintenir leur récit présent sur les plateformes en ligne les plus utilisées", a déclaré Anas Aljerjawi, directeur des opérations d'Euro-Med Monitor.

"A l'heure où nous voyons les plateformes électroniques fournir des informations inexactes ou déformées sur les victimes de conflits armés, et présenter les effets des violations des droits de l'homme dans le langage des chiffres uniquement, sans examiner les histoires et les détails de ces victimes, il est devenu impératif de donner à ces victimes une voix pour parler d'elles-mêmes", a-t-il ajouté.

Wikipedia est l'une des plus importantes sources électroniques que les individus visitent pour accéder à diverses informations et statistiques.

Avec l'escalade des événements et l'expansion des conflits armés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, et après une analyse minutieuse menée par l'Euro-Med Monitor pour le contenu des droits de l'homme dans Wikipedia, le contenu des droits de l'homme sur l'encyclopédie électronique a été trouvé faible dans les deux versions arabe et anglaise.

Le récit officiel publié par les gouvernements domine l'encyclopédie, avec une absence presque totale des récits des victimes de violations dans les différentes régions.