Ces dernières années, le Royaume Hachémite de Jordanie a connu plusieurs crises économiques et sociales, dont le déclin de l'activité économique, l'exacerbation des répercussions du Coronavirus, la baisse de l'aide financière apportée aux réfugiés dans le royaume, les soupçons de corruption et d'évasion fiscale, et l'augmentation de la dette publique.

Ces crises ont affecté la jouissance par les individus et les entités de leurs droits économiques et sociaux garantis par les lois locales et internationales pertinentes. Les politiques gouvernementales ont parfois affecté directement le droit des Jordaniens à vivre dans la dignité, au travail, à la santé, à l'éducation, à l'eau et à la formation de syndicats.

En 2020, la pandémie de coronavirus a provoqué une contraction de 1,6 % de l'économie jordanienne en raison des perturbations commerciales et du déclin sans précédent du tourisme international. Cette contraction était la première en trois décennies, selon le rapport publié par le Jordan Economic Monitor au printemps 2021.

Rapport complet en anglais
Rapport complet en arabe