Le Liban connaît des crises économiques successives depuis 2019. Ces crises se sont considérablement aggravées en 2020 et 2021 et ont directement affecté la plupart des segments de la société. Le pouvoir d'achat a fortement diminué et les prix ont dramatiquement augmenté en raison de la dépréciation de la monnaie locale qui a atteint des niveaux sans précédent. Le pays est également témoin d'une grave pénurie de biens et de services de base et d'une augmentation significative des taux de pauvreté et de chômage.

Bien que le Liban subisse plusieurs crises, dont la pandémie de coronavirus et l'explosion du port de Beyrouth, la crise économique a eu le plus grand impact sur la vie des Libanais. Au cours de l'année dernière, le pays a subi une dépression économique causée par une baisse de 20,3 % de la croissance du PIB, tandis que les taux d'inflation ont atteint plus de 100 %. En outre, le taux de change de la livre libanaise a connu une détérioration sans précédent, et les taux de pauvreté ont fortement augmenté.

Rapport complet en anglais
Rapport complet en arabe