Tous les auteurs des crimes de guerre doivent rendre des comptes. Aussi, Euro-Mid a entrepris la première étape en procédant à la première enquête approfondie sur les crimes israéliens commis au cours de l'opération «Bordure Protectrice."

«Si nous voulons que les jeunes palestiniens abandonnent la résistance violente, il faut qu’ils croient que le droit international sera respecté et appliqué» a dit Ihsan Adel, conseiller juridique pour Euro-Mid, responsable de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.  «Notre enquête a documenté les attaques israéliennes aveugles lancées contre des civils palestiniens et l’utilisation des Palestiniens capturés comme boucliers humains.. Nos rapports seront une base pour le Conseil des Droits de l’Homme qui doit prochainement entamer sa propre enquête. C’est maintenant à la communauté internationale de démontrer aux jeunes d'aujourd'hui que la primauté du droit s’applique à tous ”

Sur le terrain, l’enquête de Euro-Mid a commencé le 10 Juillet, le deuxième jour de l'attaque israélienne massive sur Gaza. Tout au long du conflit, 24 chercheurs de Gaza, dont la plupart disposant d’une formation juridique, sont allés sur les zones touchées et ont interrogé plus de 432 victimes ou témoins oculaires dans 144 cas dans lesquels plus de deux Palestiniens ont été tués à la fois.

L’enquête de Euro-Mid est contenue dans deux rapports : « Attaques Aveugles et Meurtre Délibéré : Israël prend sa revanche sur Gaza en tuant des civils » et « Technique de domination israélienne: L’utilisation des Palestiniens comme Boucliers Humains »

Pour voir le Rapport « Attaques Aveugles et Meurtre Délibéré : Israël prend sa revanche sur Gaza en tuant des civils » : Cliquez ici

Pour voir le Rapport « Technique de domination israélienne: L’utilisation de Palestiniens comme Boucliers Humains » : Cliquez ici